mardi 17 décembre 2013

Gâteau de Noël épicé aux pommes SG de Jamie Oliver

Durant la période des Fêtes, la première chose qui me vient à l'idée c'est de faire plaisir le plus possible à tous. Cette année. au réveillon je fais des pirouettes pour respecter nos traditions tout en ayant en tête que ma plus vieille est sérieusement intolérante au gluten. Finalement ce n'est pas si compliqué que ça.

J'ai reçu tout dernièrement le dernier bébé de Jamie Oliver & Co. 40 recettes façon Jamie pour célébrer Noël!! Disponible chez Hachette Canada, ce livre nous propose de belles idées pour recevoir.

Un Noël avec Jamie nous donne plusieurs alternatives à la dinde comme le jambon, chevreuil, oie ou encore de l'agneau. Des plats d'accompagnements, de belles entrées et des desserts bien festifs. J'ai été complètement enchantée de voir dans son nouveau livre 2 recettes de gâteaux sans gluten. Je me suis laissée tenter par ce gâteau épicé tout à fait dans mes goûts. Je dirais qu'à la limite, pour en faire une version gâteau aux fruits, il suffirait d'y ajouter quelques fruits confits.





Pour 6 à 8 personnes

225 g de beurre mou
450 g de pommes à cuire
4 oeufs
200 g de dattes
100 g de raisins secs
150 g de farine sans gluten ( Maison cannelle je l'adore )
100 g de poudre d'amandes
1 1/2 c. à soupe de poudre à pâte
1 c. à thé de cannelle
1/2 c. à thé de gingembre moulu
1/4 c. à thé de muscade moulue
2 c. à soupe de pignons de pin
2 c. à soupe de sucre demerara ( ou turbinado ) un sucre qui ne fond pas et qui donne du croquant

Préchauffer le four à 350 F

Graisser et cheminer de papier parchemin un moule à charnière de 23 cm

Peler, épépiner les pommes et couper en cubes grossiers.

Dans un bol, battre les oeufs.

Dans un autre, mélanger la farine, la poudre d'amandes, la poudre à pâte, et les épices.

Dans la cuve du mélangeur sur socle, crémer le beurre. Ajouter les dattes et les pommes, mélanger. Ajouter la moitié du mélanger farine et la moitié des oeufs, battre. Ajouter les raisins secs, battre de nouveau. Ajouter la farine restante et les oeufs restants. Bien mélanger. Verser dans le moule et saupoudrer du mélange sucre et noix de pin. Enfourner pour 50 à 60 minutes ( ici 50 ). Laisser reposer 10 minutes et démouler.




vendredi 13 décembre 2013

Mini-brochettes de pétoncles au chorizo

Dans la gamme kit des Fêtes, je vous présente ce matin le coffret Au Restaurant des Amis. Un ensemble constitué de 8 petits livres de recettes ainsi qu'en extra, un calepin pour prendre des notes.

Les recettes se répartissent en 7 volumes, Apéritifs gourmands,  Bons plats au quotidien,  Petits plats légers, Vite fait, vite prêt,  Petits plats dans les grands, Saveurs d'ailleurs et à l'heure du dessert. Le dernier livre est consacré aux bases de la cuisine. Vous pourrez retrouver ce coffret entre autres chez Hachette Canada.

Les recettes sont assez simples à réaliser en grande partie et les livres sont bien imagés. J'ai choisi dans la catégorie Apéritifs gourmands une mini-brochette rapide mais toute en saveur. Une autre belle recette à mettre sur la table, c'est festif et de bon goût!






Pour 12 mini-brochettes

12 pétoncles de grosseur moyenne
24 tranches minces de chorizo sec ( environ 120 g )
3 c. à soupe de jus d'orange fraîchement pressé
2 c. à soupe d'huile d'olive
Poivre du moulin au service

Bien assécher les pétoncles pour éviter de qu'ils ne rendent du jus dans la marinade. Mélanger le jus d'orange et l'huile et y faire mariner les pétoncles 15 minutes. Enfiler entre 2 tranches de chorizo sur des petites brochettes. Cuire 30 seconde sur 4 faces dans une poêle antiadhésive. Servir avec un tour de moulin de poivre. 

jeudi 12 décembre 2013

Triangles aux pépites de chocolat

Tout comme Isabelle, j'ai en main le Grand livre Chocolat maison, une bible de recettes chocolatées les plus gourmandes. J'ai fait une première sélection de recettes et j'ai demandé à mon monde d'en faire autant..Résultat, les coins du livres sont très cornés;))

Classées en niveaux de difficulté, très facile, facile ou challenge, il y a vraiment toutes sortes de recettes pour tous les types de cuisiniers. Des gâteaux, muffins, tartes, choux, mousses, bonbons, boissons, on n'a vraiment rien oublié. On y parle des sortes de chocolat, on y donne des astuces chocolatées et on en apprend un peu plus sur l'histoire du chocolat. Saviez-vous que le nom latin du cacaoyer est Thoebroma cacao qui signifie nourritures des Dieux??? Je suis bien d'accord;)

200 recettes, de quoi rendre fou l'amateur ce chocolat en nous! Un autre beau livre à mettre sous le sapin. Disponible chez Hachette Canada

Je vous présente une recette toute simple mais combien cochonne qui serait tout à fait indiquée à mettre sur la table à Noël.




330 g de farine
180 g de pépites de chocolat noir
1 c. à thé de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé de sel
250 g de beurre mou
150 g de cassonade
1/2 c. à thé de vanille
2 oeufs légèrement battus

Préchauffer le four à 375 F

Graisser un moule de 8x11 et en recouvrir le fond de papier parchemin.

Tamiser la farine, le sel, le bicarbonate et mélanger délicatement avec les pépites de chocolat. Réserver.

Au mélangeur sur socle, bien mélanger le beurre, le sucre et la cassonade. Ajouter les oeufs et la vanille, bien mélanger de nouveau. Ajouter en petites quantités à la fois le mélange de farine. Quand la pâte est bien homogène, verser dans le moule et à l'aide des mains légèrement mouillées, bien étaler la pâte. Enfourner de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré. Laisser refroidir complètement dans le moule et couper en 20 portions.

mardi 10 décembre 2013

Purée de chou-fleur au gratin

Ce plat d'accompagnement est franchement excellent. Je l'ai testé par deux fois en changeant le fromage, une première fois avec un bleu et la seconde avec un fromage de type suisse. J'ai aimé autant un que l'autre. La purée est très onctueuse et peut même porter à confusion avec des pommes de terre pilées. Aviser votre monde avant, ça évitera des grimaces, pas que ce n'est pas bon mais quand tu as autre chose en tête, ça fait un choc;)



1 chou-fleur moyen en bouquets
1 oignon haché finement
2 gousses d'ail hachées
1 c. à table de beurre
1 c. à table d'huile d'avocat ou d'olive
4 onces de fromage à la crème
Sel et poivre au goût
2/3 de tasse de fromage râpé au goût

Cuire le chou-fleur à la vapeur jusqu'à tendreté complète. Laisser reposer dans une passoire environ 5 minutes. Dans une poêle, chauffer le beurre et l'huile et cuire l'ail et l'oignon à feu doux jusqu'à transparence.

Au robot culinaire, ramollir le fromage à la crème, ajouter le chou-fleur et réduire en purée bien lisse. Verser dans un grand bol, ajouter le mélange d'oignon/ail, 1/3 du fromage râpé et saler et poivrer au goût. Beurrer légèrement un plat à gratin de 1,5 L et y verser la préparation. Recouvrir du fromage restant. Enfourner à 400 F pour environ 15 à 20 minutes.

Source: Bonbonbreak

samedi 7 décembre 2013

Cipaille pour le CFEP

Ce mois-ci le thème pour le Canadian Food Experience Project est évidemment les traditions de Noël. Ce ne sont pas les traditions qui manquent chez moi;) La plus vieille, on parle de 25 ans environ c'est le cipaille le 25 décembre. Je fais la préparation dans la journée du 24 pour ensuite enfourner ma rôtissoire après la soirée. Le plat cuit toute la nuit à feu doux. À notre réveil, la maison sent Noël!!

Pourquoi le faire dans une rôtissoire?? Voilà la suite de cette tradition, ma porte est ouverte à la famille, aux amis et chacun peut passer durant la journée au moment où ça lui adonne pour venir manger du cipaille. Donc une grosse quantité, pas question d'en manquer. On passe la journée en pyjama, je ne lève pas le petit doigt, tout le monde s'arrange. C'est franchement très agréable.

Ici le cipaille est servi uniquement avec de la salade de carottes, tradition oblige!!

J'ai dérogé un peu en cuisinant ce cipaille pour le CFEP. Jamais je ne fais de cipaille dans l'année. C'est réservé au 25 décembre uniquement pour garder la magie. Assez que Jade a refusé d'en manger en me disant, pas question que j'y touche, on n'est pas le 25. C'est vraiment ancré dans son coeur et sa tête.

Des recettes de cipaille il y en a autant que de cuisinières. Je fais le mien pas mal au pif mais en respectant toujours le ratio viande et pommes de terre qui doit être égal. J'utilise du porc, poulet et boeuf n'ayant pas de chasseurs dans ma famille. J'ai déjà utilisé de la pintade et du faisant achetés et le coût de revient est beaucoup trop dispendieux pour le goût.

Le bouillon est constitué de soupe à l'oignon du commerce en sachet, de bouillon de poulet et de bouillon de boeuf. Il doit être assez corsé et on doit en avoir suffisamment pour remplir le plat de bouillon jusqu'au niveau du trou central fait dans la pâte.  La pâte qui recouvre le cipaille doit avoir environ 1 pouce d'épaisseur. J'utilise une recette complète de ma pâte pour recouvrir ma grosse rôtissoire.

Je ne marine pas la viande, sel, poivre et oignons hachés seulement.



Pour le plat présenté vous aurez besoin de:

2 poitrines de poulet en cubes moyens
1 filet de porc en cubes moyens
1 lb de cubes de boeuf moyens
2 oignons hachés
Sel et poivre
Autant de pommes de terre en dés que de viande
1 sachet de soupe à l'oignon
1 c. à soupe de base de boeuf en poudre
1 c. à soupe de base de poulet en poudre
6 tasses d'eau environ
1/2 recette de pâte à tarte

Dans une bouilloire, mélanger l'eau, la soupe à l'oignon et les base de soupe. Porter à ébullition et réserver.

Mélanger les cubes de viande et les oignons, saler et poivrer. Mettre dans une casserole à fond épais de type creuset. Ajouter les pommes de terre. Recouvrir de pâte. Faire un trou au centre de la pâte et verser le bouillon chaud dans l'ouverture et jusqu'à rebord. Enfourner à 300 F pour 4 heures ou plus. Vérifier de temps en temps pour garder le niveau du bouillon assez haut et en ajouter au besoin. Le cipaille est cuit en vérifiant par l'ouverture centrale la cuisson de la viande.

N'oublier pas de rendre visite à Valérie Lugonja le 15 de chaque mois pour suivre l'expérience de tous les participants. Voici en lien les projets déjà réalisés, il y en a vraiment pour tous les goûts!!



jeudi 5 décembre 2013

Farce aux noix pour la dinde sans gluten # LMDConnector

Mon souvenir d'enfance pour la farce est quelque chose de mou, gras et finalement pas très bon;)) C'est en allant souper chez ma fille que j'ai découvert cette farce sublime. Elle privilégie la bouffe saine et cette farce est tout à fait dans sa ligne de pensée. Remplie de bons ingrédients, on ne peut que l'aimer. Croquante à souhait, bien assaisonnée, elle accompagnera parfaitement votre repas de dinde de Noël.

Je me suis inspirée largement de la recette de Diane Sanfilippo en modifiant quelques ingrédients tout simplement que je n'avais pas sous la main, entre autre de la sauge en poudre, herbe que je trouve très prenante au goût. On ajoutera les noix que l'on aime, ici noisettes et noix de Grenoble.

La farce peut facilement être préparée 2 jours plus tôt ce qui donne du temps pour la journée même qui est on le sait, pure folie souvent:)

Je vous propose aussi de visiter le site de Vivre Délicieusement pour trouver d'autres belles idées pour les Fêtes. On y retrouve des recettes de dinde et comment utiliser les restants, ce qui arrive régulièrement.



Pour 8 à 10 personnes

1 lb de porc haché maigre
3/4 c. à soupe de graines de fenouil réduites en poudre au mortier
3/4 c. à soupe d'ail granulé
3/4 c. à soupe de poudre d'oignon
1 c. à thé de sel
Poivre au goût
1 c. à soupe d'huile d'avocat ou olive
1 oignon coupé en dés fins
2 branches de céleri en dés fins
2 carottes en dés fins
2 pommes de type Granny Smith en cubes moyens avec pelure
1 c. à thé de sauge fraîche hachée
Les feuilles d'une branche de romarin frais hachées
Les feuilles de 2 branches de thym frais
1 tasse de noisettes rôties concassées grossièrement
1 tasse de noix de Grenoble rôties concassées grossièrement
1 tasse de canneberges séchées
1 tasse de bouillon de poulet

Dans une casserole à fond épais, faire cuire le porc haché et ajouter les épices. Réserver dans un bol. Dans la même casserole, ajouter l'huile et y cuire à feu doux l'oignon, le céleri et carottes et ce jusqu'à tendreté. Ajouter les herbes fraîches, les pommes, les noix et cuire 5 minutes de plus. Ajouter le porc,  les canneberges ainsi que le bouillon de poulet et cuire encore 5 minutes.

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. »



mercredi 4 décembre 2013

Biscuits moelleux à la fleur d'oranger, pamplemousse et thym

L' Ateliers des Chefs est une collection multi-thématiques comprenant dans chaque volume des ateliers et des recettes. Des livres vraiment différents puisqu'ils sont interactifs grâce à l'insertion d'un code QR. On peut télécharger sur un téléphone intelligent ou encore i-pod, pad et cie, l'application pour lire ces fameux codes. Il suffit ensuite de scanner le code pour avoir accès directement à la vidéo en ligne de la technique désirée. J'ai testé et j'ai vraiment aimé!!

Celui que j'ai en main est Recettes d'ailleurs, soit l'Asie, l'Amérique et l'Afrique. Les techniques intéressantes, pliage d'une feuille de riz, décortiquer des crevettes, rouler des sushis et autres, nous permettent de raffiner nos préparation en suivant les bonnes méthodes. Un index détaillé des produits utilisés dans le livre aide à bien comprendre chaque produit. Un très bel ouvrage que j'ai eu plaisir à feuilleter et à utiliser. Pour poursuivre l'aventure et voir de quoi il en retourne, je vous invite à visiter leur site web: L'atelier des Chefs.

Comme j'aime les défis et les goûts nouveaux, j'ai choisi de faire ce biscuit moelleux d'Afrique. Composé d'éléments absolument incompatibles dans ma tête, j'y voyais la recette parfaite;) D'ailleurs, en nommant les ingrédients à mon conjoint, il m'a simplement dit: t'es sérieuse??!!! Et nous avons adorez, différent, parfumé, facile à réaliser. Le livre est disponible chez Hachette Canada.




Sirop

100 ml d'eau
Le jus et le zeste d'un citron non traité
110 g de sucre

Dans une casserole, faire frémir les ingrédients 5 minutes et filtrer. Réserver le sirop.

Biscuit

110g de yogourt nature
100 g de sucre
80 g de beurre fondu
40 g de poudre d'amande
1 gousse de vanille
30 ml d'eau de fleur d'oranger
1 oeuf
120 g de semoule fine ( couscous fin )
11 g de poudre à pâte

Préchauffer le four à 350 F

Tapisser un moule de 8x11 pouces de papier parchemin

Dans un bol, battre le yogourt et le sucre, ajouter le beurre fondu, la poudre d'amande, les graines de la gousse de vanille, l'eau de fleur d'oranger et l'oeuf. Bien mélanger. Dans un autre bol, mélanger la semoule et la poudre à pâte et verser dans le premier mélanger, bien mélanger. Verser dans le moule et enfourner pour environ 35 minutes ou jusqu'à ce que le biscuit soit ferme au toucher.

Verser le sirop réservé sur le biscuit et laisser refroidir.

Vinaigrette

50 ml d'eau
20 g de sucre
50 ml d'huile d'olive
Le zeste et le jus d'une lime
1 blanche de thym frais

Dans une petite casserole, chauffer tous les ingrédients juste assez pour fondre le sucre. Réserver

Montage

4 pamplemousses roses pelés à vif, chaire coupée en dés fins
Biscuit coupé en bandes
Vinaigrette

Déposer sur le biscuit les dés de pamplemousse et terminer avec un filet de vinaigrette.


lundi 2 décembre 2013

Carrés de ganache aux noisettes Paléo

Ils sont bons, crémeux, un peu mous, nous beurrent les doigts et pourtant, on en redemande!!! Très facile à faire, une belle gâterie pour les Fêtes qui approchent...On est déjà en décembre!!!

Comme je n'ai pas le livre sous la main, je vous reviens avec le nom de l'auteur et du bouquin. Alors voici c'est: Against all grain de Danielle Walker



1 tasse de lait de coco
1 1/2 c. à soupe de beurre de cacao ( Mycryo )
1/2 tasse de miel
1 gousse de vanille fendue en longueur grattée et ses graines
1/2 c. à thé de sel de mer
12 onces de chocolat 70 %
2 c. à soupe généreuses de noisettes crues

Faire griller les noisettes au four à 350 F environ 15 minutes. Ici j'ai utilisé mon four de comptoir, c'est beaucoup plus rapide. Envelopper les noisettes dans un linge et laisser reposer 1 minute. Entre les mains, frotter les noisettes dans le linge, la peau s'enlèvera facilement ( enfin presque ). Concasser grossièrement et en garnir la ganache.

Dans une casserole, chauffer le lait de coco à feu moyen. Ajouter la gousse de vanille, les graines de vanille, le miel et le beurre de coco. à feu doux, laisser infuser 20 minutes. Retirer la gousse de vanille. Ajouter le sel. Mettre le chocolat dans un grand bol et verser le mélange chaud. Au fouet, bien mélanger le tout.

Verser dans un moule de 14 x 4,5 ou encore dans un moule rond recouvert un ou l'autre de papier parchemin.

Mettre au froid 2 heures avant de servir.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...