mercredi 27 août 2014

Gelée de pommettes

J'ai la chance d'avoir beaucoup de pommetiers sauvages sur mon terrain. À toutes les années, je fais de la gelée mais ce n'est jamais concluant pourtant, ce n'est pas la pectine qui manque dans ce type de pomme mais je fini toujours par devoir en ajouter. J'ai cherché l'erreur et j'ai trouvé: la patience, c'est ce qui me manquait!

J'ai toujours vu ma mère suspendre la taie d'oreiller ( remplie de pommes ) sur un manche à balai pour faire égoutter les pommes cuites au moins une nuit, ce n'est pas nécessaire! Quand les pommes sont cuites, il suffit d'égoutter à l'aide d'une passoire fine pour un premier temps. Repasser le jus obtenu dans un sac à gelée, facile à trouver en magasin, pour filtrer les petits résidus. Le jus obtenu sera de très belle qualité.

Les pommes n'ont pas besoin d'être bien belles, on élimine les parties plus endommagées, on coupe en morceaux grossiers en laissant pelure et pépins.



Les règles de base à retenir:

Pour chaque litre de jus, on aura besoin de 1/4 de tasse de jus de citron en bouteille et de 2 tasses de sucre. On peut aller jusqu'à 2 2/3 de tasse pour une gelée plus sucrée mais ce n'est pas nécessaire.

La quantité de pommes importe peu mais vous aurez besoin d'au moins 4 lbs de pommes qui un coup préparées et mises dans un chaudron ( pas d'aluminium svp ) seront tout juste couvertes d'eau froide.

Porter à ébullition et faire mijoter 30 minutes.

Filtrer à la passoire ( ne surtout pas écraser les pommes, laisser égoutter librement ) et ensuite le jus au sac à gelée.

Mesurer le jus obtenu et ajouter les ingrédients selon la règle mentionnée.

Porter à ébullition, baisser le feu tout juste pour faire mijoter. Et maintenant, patience!

Plus le jus va réduire, plus il va prendre une belle couleur. On voit facilement par les bulles de cuisson que le jus est plus dense, le sucre joue son rôle. On réduira facilement de moitié le jus de départ. Comment être certain de la cuisson? Mettre une petite assiette au congélo et verser une cuillère à thé de gelée dedans. Si elle est prête, la texture épaissira au contact du froid.

Pour 4 litres de jus, j'ai obtenu 10 pots de 250 ml et un petit reste pour goûter;)

9 commentaires:

  1. Ça Nath, c'est la spécialité de ma mère et de ma grand-mère. De la gelée de pommettes, ça me tient à coeur comme jamais. & effectivement, ma mère suspend les pommettes cuites et laisse couler le tout. J'ai toujours un pot au frigo parce qu'une rage de gelée de pommettes n'est jamais bien loin :)

    RépondreEffacer
  2. Mes parents me harcèlent depuis deux ans pour que j'en fasse avec les pommettes de leur cour!!

    RépondreEffacer
  3. Haha!

    tu concentres ton jus avec de la patience...
    ça me rappelle mon sirop de pomme.

    Ce que j'aime avec ça, c'est qu'on fini avec autant de sucre (à force de réduire), mais on concentre les sucres et saveur particuliers de la pomme et ça donne un résultat plus intense.

    En tout cas, elle a une belle couleur ta gelée chère Nathalie!

    RépondreEffacer
  4. La couleur est super!! Ça donne le goût d'en refaire!!

    RépondreEffacer
  5. Ca c'est la couleur de l'automne!
    francine.

    RépondreEffacer
  6. Je suis maniaque de la gelée de pommettes et je n'en ai pourtant jamais fait. La couleur est juste parfaite et me fait vraiment envie ;-) Bonne journée!

    RépondreEffacer
  7. Elle semble excellente cette gelée de pommette et elle est d'une belle couleur rouge.

    RépondreEffacer
  8. Première expérience pour moi.
    Vraiment pas facile de savoir quand arrêter la dernière étape.
    À trois reprises j'ai fait de la gelée de pommettes cet automne et à chaque fois j'ai fait bouillir une deuxième et une troisième fois.

    Voici de quoi a l'air une deuxième cuisson dans cette photo montage:
    https://www.flickr.com/photos/120169354@N07/14965631620/
    À la troisième cuisson la couleur était encore plus transparente et la gelée était finalement au rendez-vous et la quantité de pot était rendu à huit!

    Mais quelle saveur... j'ai déjà hâte à l'automne prochain.

    RépondreEffacer
  9. C'est vrai que c'est difficile quand savoir, il faut vraiment observer le sucre se transformer. Reste que le résultat est franchement très réussi, bravo!!

    RépondreEffacer

C'est toujours un plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...