mercredi 27 août 2014

Gelée de pommettes

J'ai la chance d'avoir beaucoup de pommetiers sauvages sur mon terrain. À toutes les années, je fais de la gelée mais ce n'est jamais concluant pourtant, ce n'est pas la pectine qui manque dans ce type de pomme mais je fini toujours par devoir en ajouter. J'ai cherché l'erreur et j'ai trouvé: la patience, c'est ce qui me manquait!

J'ai toujours vu ma mère suspendre la taie d'oreiller ( remplie de pommes ) sur un manche à balai pour faire égoutter les pommes cuites au moins une nuit, ce n'est pas nécessaire! Quand les pommes sont cuites, il suffit d'égoutter à l'aide d'une passoire fine pour un premier temps. Repasser le jus obtenu dans un sac à gelée, facile à trouver en magasin, pour filtrer les petits résidus. Le jus obtenu sera de très belle qualité.

Les pommes n'ont pas besoin d'être bien belles, on élimine les parties plus endommagées, on coupe en morceaux grossiers en laissant pelure et pépins.



Les règles de base à retenir:

Pour chaque litre de jus, on aura besoin de 1/4 de tasse de jus de citron en bouteille et de 2 tasses de sucre. On peut aller jusqu'à 2 2/3 de tasse pour une gelée plus sucrée mais ce n'est pas nécessaire.

La quantité de pommes importe peu mais vous aurez besoin d'au moins 4 lbs de pommes qui un coup préparées et mises dans un chaudron ( pas d'aluminium svp ) seront tout juste couvertes d'eau froide.

Porter à ébullition et faire mijoter 30 minutes.

Filtrer à la passoire ( ne surtout pas écraser les pommes, laisser égoutter librement ) et ensuite le jus au sac à gelée.

Mesurer le jus obtenu et ajouter les ingrédients selon la règle mentionnée.

Porter à ébullition, baisser le feu tout juste pour faire mijoter. Et maintenant, patience!

Plus le jus va réduire, plus il va prendre une belle couleur. On voit facilement par les bulles de cuisson que le jus est plus dense, le sucre joue son rôle. On réduira facilement de moitié le jus de départ. Comment être certain de la cuisson? Mettre une petite assiette au congélo et verser une cuillère à thé de gelée dedans. Si elle est prête, la texture épaissira au contact du froid.

Pour 4 litres de jus, j'ai obtenu 10 pots de 250 ml et un petit reste pour goûter;)

lundi 25 août 2014

Salade concombre

J'ai attendu l'été tout l'été...Pas même quelques jours en ligne de chaleur intense où la seule chose à faire est de rester assis à attendre que ça passe. Du beau temps le jour mais des nuits trop fraîches pour maintenir la chaleur de l'eau dans la piscine, résultat, je me suis baignée 3 fois, un record!

Je suis déjà en mode cannage, mes tomates sont réservées pour cette semaine mais comme la fête du travail est tôt, c'est possible que je ne puisse les avoir que la semaine prochaine. Pour moi c'est pratiquement une catastrophe, 300 lbs, en deux jours au lieu de trois, c'est pratiquement du sport extrême. Donc en attendant ( encore ) j'avance ailleurs. Mes betteraves sont faites, mes légumineuses aussi. Cette année, j'ai fait en surplus, des fèves blanches et des rouges. J'aime beaucoup en avoir sous la main pour les soupes d'hiver.

59 litres de fèves jaunes, je n'ai pu résister vu le bas prix. En principe, j'en ai pour 2 ans. Plusieurs petits pots de confiture, framboises, gelée de raisins, chutneys sont déjà dans ma réserve. J'ai utilisé la fameuse pectine Pomona's qui nous permet de faire des confitures très allégées en sucre. Les miennes sont à base de sirop d'érable ou de miel. Autre avantage, je trouve que le goût des fruits est beaucoup plus intense vu la faible quantité de sucre, j'aime beaucoup.

Cette année au potager, récolte de concombres et de courgettes en quantité, les tomates et le basilic quand à eux, ne donne pas de très bons résultats. La qualité de ma terre est à revoir mais la température joue aussi un grand rôle.

Comme les concombres sont abondants, je vous présente un petite salade bien simple mais bien bonne.



1 concombre tranché finement à la mandoline
1 oignon rouge tranché finement à la mandoline
1/4 de tasse de persil frais haché
2 c. à table d'huile d'avocat
2 c. à table de jus de citron frais
Fromage feta émietté au goût
Sel et poivre

Mélanger tous les ingrédients et laisser reposer au froid pour 1 heure.

lundi 18 août 2014

Salade tiède entre terre et mer

Le soleil revient, on peut revenir à nos salades! Tirée du très beau livre 1001 idées pour cuisiner l'été, elle a été une autre belle découverte. On demande du saumon fumé et comme je me suis amusée avec mon fumoir durant mes vacances, j'ai utilisé du saumon fumé à chaud. On peut aussi en retrouver en poissonnerie tout comme les oeufs de lump noirs et rouges.
Nous n'avons pas encore sur le marché québécois les fameuses sucrines demandées dans la recette mais une romaine fera tout autant l'affaire. On peut se simplifier la vie avec une tzatziki du commerce mais c'est tellement simple à réaliser maison à vous de voir le temps disponible.



Pour 8 personnes

16 pommes de terre grelots
4 tranches de saumon fumé ou encore 1 pavé de saumon fumé à chaud
2 coeurs de romaine lavés et coupés en bouchées
200 g de tzatziki
2 c. à soupe d'oeufs de lump noirs
1 c. à soupe d'oeufs de lump rouges
Sel et poivre au goût


Cuire les pommes de terre à l'eau bouillante bien salée. Couper en bouchées. Mélanger avec le reste des ingrédients et servir tiède ou froide.


mercredi 13 août 2014

Coupe 100% chocolat

Mea culpa, je possède ce nouveau livre Glaces et Desserts Glacés depuis le début de mes vacances. Et ce n'est pas faute d'avoir testé quelques recettes mais bien la difficulté de prendre les photos vu la vitesse à laquelle les glaces disparaissent:) Le livre est franchement très bien fait, des recettes de base, les différences entre sorbet et glace, les outils indispensables et une multitude de recettes individuelles, pour les groupes, moulées ou non.

Eva Harlé, blogeuse et auteure est passionnée de cuisine, elle nous offre chez Hachette, d'autres publications à voir.

Que l'on parle des crêpes glacées, de la bombe au caramel ou de la glace à la framboise, toutes les recettes testées sont excellentes.160 recettes, parfois simples, parfois plus techniques, des présentations époustouflantes à faire rêver les amateurs de glaces. Des glaces étranges aussi, je vais bientôt tester celle au fromage de chèvre. Disponible chez Hachette Canada, l'été est loin d'être terminé, faites-vous plaisir!

Il existe sur le marché différents types de sorbetières. De la plus simple à la plus complète, on peut facilement faire les glaces tirées du livre avec une ou l'autre. Pour les vrais mordus, je recommande fortement une sorbetière avec compresseur, beaucoup plus chère, possiblement qu'elle ne sera jamais rentabilisée mais extrêmement facile d'utilisation et pas besoin de mettre le bol au congélateur.

J'ai donc fini par pouvoir prendre des photos d'un des desserts soit la coupe 100% chocolat. J'aime le chocolat, mais je préfère le caramel sauf que là...on parle de bombe!!! Pour la création plus aisée, faire les brownies et la préparation pour la glace la veille. Le lendemain, il ne restera qu'à turbiner la glace et faire la sauce au chocolat.




Brownies (12 )

Préchauffer le four à 350 F

120 g de chocolat noir
100 g de beurre
2 oeufs
90 g de sucre
50 g de farine
40 g de noix de Grenoble concassées

Dans un bain-marie, fondre le chocolat et le beurre. Dans la cuve du mélangeur, fouetter les oeufs et le sucre. Ajouter la farine en pluie et mélanger. Ajouter le chocolat, mélanger de nouveau. Terminer avec les noix. Verser la préparation dans des minis moules à muffins anti-adhésifs ou encore en remplissant des moules de format régulier qu'au 1/3. Enfourner pour environ 20 minutes. Démouler lorsqu'ils sont froids.

Glace au chocolat ( 500 ml )

400 ml de lait
200 g de chocolat à 55%
4 jaunes d'oeuf
80 g de sucre en poudre
100 ml de crème 35%

Dans la cuve du mélangeur, blanchir les oeufs avec le sucre. Dans une casserole, fondre le chocolat dans le lait. Verser délicatement cette préparation en fouettant sur les oeufs. Remettre la préparation dans la casserole et chauffer à feu très doux jusqu'à épaississement. Ne pas bouillir, les oeufs cuiraient.

Mettre au froid pour au moins 6 heures.

Ajouter la crème et bien amalgamer. Turbiner 30 minutes. Verser dans un plat et congeler.

Coulis de chocolat ( 500 ml )

200 g de chocolat noir à 55%
100 ml de lait
150 ml de crème 35%
20 g de beurre

Chauffer le lait et la crème dans une casserole. Verser sur le chocolat concassé et laisser reposer 5 minutes. Bien mélanger au fouet. Ajouter le beurre et mélanger de nouveau.

Montage

2 boules de glace, un brownie, du coulis de chocolat, quelques noix, un peu de crème fouettée ou encore non fouettée.




lundi 11 août 2014

Verrines tex mex

Ces petites verrines, je les avais fait aux fêtes et nous avions adoré. Lors de la visite de ma copine avec ses ados, je me suis dit que c'était le test ultime et voilà, méga coup de coeur autant pour les parents que pour les ados. Je vous conseille d'utiliser de petits verres en plastique ( dollo ) de 5 onces. Plus grands, ce serait trop comme plus petits, pas assez. La guacamole, peut être faite maison ou encore du commerce, tout comme les épices à tacos. Ici, essayer avec un demi sachet pour vous assurez que ce sera à votre goût malgré que la crème sûre et la guacamole balancent bien le tout.

On préparera tout d'avance pour un montage rapide. Servir avec des croustilles de maïs et une petite cuillère pour bien mélanger la verrine.



Pour 16 verrines

1 boîte de fried beans ( old el paso )
1 sachet d'assaisonnement à taco ou une recette maison 
1 tasse de guacamole
1 tasse de crème sûre
1 tasse de salsa
1 tasse de mozzarella râpé ou mélange tex mex
2 tomates coupées en dés
4 échalotes vertes hachées
1 boîte d'olives noires hachées
16 verrines de 5 onces

Mélanger les fried beans avec l'assaisonnement à taco. Déposer 1 c. à soupe de ce mélange dans le fond des verrines. Ajouter la crème sûre, la guacamole, la salsa, un peu de fromage, des dés de tomate, un peu d'échalotes et terminer avec les olives.

Source: the girl who ate everything

lundi 4 août 2014

Turbo mariné

3 semaines de vacances, ça fait un bien fou et cette année, malgré la longue liste de projets, je n'ai pratiquement rien fait, pas de peinture, pas de grand ménage. Je me suis amusée à faire ce que j'aimais, au moment où j'en avais envie. Vous me direz que c'est ça être en vacances, je sais;)

Lors de ma visite à Trois-Pistoles, j'ai acheté 2 beaux filets de turbo et je voulais les mariner comme ceux que j'avais déjà mangé. Une dame m'avait montré voilà 25 ans comment faire et je n'ai pas besoin de vous dire que c'était vague dans mon esprit. Même en fouillant sur le net, je n'ai rien trouvé de semblable. C'est donc d'une mémoire défaillante que j'ai entrepris mon turbo mariné. Et, c'est totalement réussi!!

Le turbo mariné se mange avec une bière bien froide en apéro. Normalement, un ou deux morceaux font amplement l'affaire. C'est salé, vinaigré, avec une texture un peu semblable à celle des bourgots marinés. Le poisson doit être de première fraîcheur.



Pour 1 pot d'un litre

2 filets de turbo
1/2 tasse de sel à marinade
1 citron tranché finement
1 oignon tranché finement
750 ml de vinaigre blanc
2 c. à soupe de sucre
1 feuille de laurier
1 c. à soupe d'épice à marinade

Bien assécher les filets, déposer dans un plat en pyrex, couvrir de sel de chaque côté, couvrir de citron et d'oignon. Mettre une pellicule plastique sur le plat et réfrigérer pour 24 heures. Vider le liquide au fond du plat, bien retourner les filets dans le sel restant et remettre au froid 24 heures. Le turbo aura perdu sa souplesse, il sera cuit au sel.

Bien laver les filets à l'eau froide. Rincer oignons et citrons. Couper les filets en bouchées. Mettre dans un pot de vitre, ajouter oignons et citrons. Mélanger le sucre au vinaigre et dissoudre. Ajouter le laurier au pot ainsi que les épices à marinade. Couvrir du mélange de vinaigre.

Laisser mariner au moins 2 jours avant de consommer.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...