jeudi 4 février 2016

Paella

Je rigolais hier lorsque j'ai vu la publication d'Isa. Ce n'est tellement pas la première fois que nous mijotons au même moment le même type de recette. Isa c'était pour son anniversaire et moi pour tester le safran d'une amie qui le fait pousser ici au Québec!!

Oui, l'épice la plus chère au monde peut être cultivée sous notre climat. Maryse n'a pas commencé à commercialiser son produit mais ça ne tardera certainement pas. Ce safran est très parfumé, rien à voir avec le safran américain en épicerie. J'aime tellement voir combien de choses nous semblaient impossibles pour finalement voir que c'est possible. Je vous tiendrai au courant lorsque son projet sera effectif.





Pour 4 à 6 personnes

Première étape

1 c. à soupe d'huile d'olive
1 oignon émincé
2 poivrons rouges en lanières
6 hauts de cuisses de poulet coupés en 6
Sel et poivre au goût
2 tasses de riz à paella
375 ml de vin blanc
1/4 c. à thé de pistilles de safran ou 8 pistilles
2 tasses de bouillon de poulet chaud
3/4 de tasse de pois verts surgelés
1 tasse de chorizo fantino mondello

Deuxième étape

1 tasse de vin blanc
2 lbs de moules lavées
12 à 18 crevettes crues
Persil et aneth hachés

Préchauffer le four à 400 F

Infuser le safran dans le bouillon de poulet.

Dans une grande poêle, chauffer l'huile et y faire revenir à feu doux l'oignon. Ajouter les poivrons et cuire 3 minutes. Ajouter le poulet et faire dorer de tous les côtés. Saler et poivrer au goût.

Ajouter le riz et un peu d'huile au besoin et bien enrober. Ajouter le vin blanc, mélanger. Laisser réduire de moitié.

Ajouter le bouillon de poulet, les pois et le chorizo. Mettre au four pour 20 minutes ou jusqu'à cuisson complète du riz.

Durant de temps, dans une casserole, porter le vin à ébullition. Ajouter les moules et couvrir. Lorsque les coquilles ouvrent, cesser la cuisson. Déposer les crevettes sur les moules, elles cuiront à la vapeur.

Déposer les moules sur la paella ainsi que les crevettes, persil et aneth. Verser le bouillon de cuisson des moules dans la paella. Ici, j'ai verser que la moitié.



Source: Un Chef à l'oreille Martin Juneau




4 commentaires:

  1. Trop chouette du safran québécois :) Puis que dire, méchante coïncidence! Mais les deux recettes sont différentes, c'est bien chouette :)

    RépondreEffacer
  2. Elle est belle comme tout ta paëlla !!! Quelle patience pour disposer les moules ;)

    RépondreEffacer
  3. C'est donc bien drôle :) tiens moi au courant dès que ton amie commercialise son safran :)

    RépondreEffacer
  4. C'Est donc ben génial du safran qui pousse ici! Cette paella est magnifique :)

    RépondreEffacer

C'est toujours un plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...