lundi 16 mai 2011

Tempette aubergines et poivrons

C'est au Gré du marché où j'ai trouvé cette superbe recette de trempette! Comme l'aubergine et moi ne sommes pas trop copines, je voulais réessayer... encore. Dans la même semaine, Kim nous a présenté une lasagne à l'aubergine que je veux aussi faire. C'est mon temps de réconciliation! La trempette est vraiment très bonne, l'aubergine grillée au four avec le thym prend une autre dimension je trouve. Alors un peu de soleil ce matin avec cette trempette toute colorée et bien parfumée!



2 aubergines de grosseur moyenne (une fois cuite, prélever 370 g de chair)
4 branches de thym frais
150 g de chair de poivrons rouges grillés et débarrassés de leur peau
4 c. à soupe d’huile d’olive (2 c. à soupe + 2 c. à soupe)
1 c. à thé comble d'ail pelé, dégermé et haché
1 c. à thé de zeste de citron
1 c. à soupe de jus de citron
1 c. à soupe de coriandre fraîche hachée
1 c. à thé de paprika
sel et poivre du moulin
pain pita ou pain grillé

Préchauffer le four à 375 degrés F (190 degrés C).

Trancher les 2 aubergines en deux, sur la longueur. Avec un pinceau, les badigeonner entièrement d'huile d'olive.
Sur une plaque allant au four, déposer 4 branches de thym. Sur chaque branche, placer une moitié d'aubergine, peau vers le haut.
Au moyen d' une fourchette, piquer entièrement les aubergines. Enfourner pour 45 minutes jusqu’à ce qu’elles commencent à noircir.
Entretemps,  trancher le poivron en grosses lanières. Réserver.

À la sortie du four, déposer les aubergines dans un bol et recouvrir d'un papier-film. Laisser reposer 15 minutes. Une fois les aubergines refroidies, ôter la chair avec une cuillère. On peut conserver une partie de la chair grillée, côté plaque : il faut d'abord y goûter. Si elle est savoureuse, on conserve, si elle est trop brûlée ou amère, on jette. Réserver.

Chauffer le reste d’huile d’olive dans une poêle. Faire frire les chairs d'aubergine et de poivron 5 minutes. Ajouter l’ail. Poursuivre la cuisson à peine 30 secondes.

Égoutter les légumes frits dans une passoire, au-dessus de l'évier, pour enlever ce qui reste d'eau de végétation, s'il en reste. Transférer la préparation dans un robot et ajouter le zeste de citron, le jus de citron, la coriandre, le paprika, le sel et le poivre. Mixer en une fine purée.

Transférer la trempette dans un bol de service. Laisser tiédir à température ambiante et réfrigérer au moins 1 heure. Servir avec des triangles de pain pita ou du pain grillé.

12 commentaires:

  1. Cette trempette me fait très envie ce matin, surtout que dans mon lunch aujourd'hui j'ai des crudités mais sans rien pour leurs donner un petit punch.

    Ça donne quoi environ comme quantité?

    RépondreEffacer
  2. Mélanie, environ 1 1/2 tasse. Je suis ertaine que tu vas aimer!

    RépondreEffacer
  3. Cette trempette a l'air hallucinante. Moi aussi j'en prendrais bien pour accompagner quelques crudités. Je crois bien que je vais m'en faire cette semaine!

    RépondreEffacer
  4. Tout comme toi, je dois me réconcillier avec l'aubergine...mais aussi le poivron haha :P Je ne suis pas difficile mais le poivron, iihhh j'ai de la misère :P Je vais essayer cette trempette c'est clair. Mes parents adorent en manger et celle du commerce, ca suffit :P Merci Nath, j'ai bien hâte de la faire :) Passe une belle journée :)

    RépondreEffacer
  5. Je suis contente que cette recette de trempette contribue à te réconcilier avec l'aubergine!
    Lou

    RépondreEffacer
  6. Kim, vraiement très bon. Ici on l'a mangé avec des chips de pain suédois badigeonné d'huile, et saupoudrer de poure de chili et de parmesan...Bon, bon bon!!!

    Gabrielle je suis réconciliée complètement. J'ai fais la lasagne de Kim, j'en parle bientôt;)

    Oh! que oui Madame Lou;)

    Merci à vous xxx

    RépondreEffacer
  7. de saison ça doit être dément ;)

    cannabilité mitigé... acidité à vérifier, probablement sur la fesse à cause de l'aubergine!

    Mais possible de corriger le tir avec du amchoor :)

    RépondreEffacer
  8. Là c'est toi la chimiste mais d'après moi pas cannable...Le amchoor pourrait aider mais j'ai peur que ça modifie le goût:(

    D'un autre côté, en ajoutant 1 c. à soupe de jus de citron de plus, ça serait au goût encore correct mais est-ce suffisant pour l'acidité?

    Là instruis moi;) l'acidité avant cannage doit être de combien? Et après de combien? Pour un produit stable.

    Je ne sais pas si tu te souviens mais j'ai canner de la sauce aux canneberges avant les fêtes. En 125ml ça allait mais en 250 ml la sauce c'est défaite. Je l'ai mangé pareil vu l'acidité mais j'ai perdu la texture un peu gelée.

    Y doit bien y avoir un moyen de canner des nouveautés en connaissant la base. J'ai plusieurs choses potenciellement cannables.

    J'ai tu juste besoin de bandelettes??? Ça ne doit pas être aussi simple que ça hein;)

    RépondreEffacer
  9. J'adore préparé plusieurs trempettes pour l'apéro. Je n'avais jamais mélangé l'aubergine et le poivron de cette façon, c'est une excellente idée!

    RépondreEffacer
  10. Gourmetronik, je suis certaine que tu aimeras!

    RépondreEffacer
  11. Pour une conserve à la marmite d'eau bouillante, l'acidité avant cannage d'une recette non testé, doit préférablement se situer autour de 4.1 afin de rester sous la barre des 4.6 après stabilisation et prévenir l'éclosion des spores causant le botulisme. (tu véréfies le pH 1-3 semaines après la mise en pot pour t'assurer que tout est OK)

    C'est particulièrement vrai pour le cannage de légumes en morceaux genre les pickles ou pour les sauces épaisses et consistante (ça contient beaucoup de particules solides). Car le liquide à l'intérieur des pickles (ou des particules solides d'une sauce) peut être à un pH plus élevé que 4.6 (donc plus basique que ton eau vinaigré ou ton jus de citron). Avec le temps, le pH va s'équilibrer (par échange des liquides) entre l'intérieur du pickle (ou des particules solides de la sauce) et le résultat final peut ne plus être sécuritaire (au-dessus de 4.6)!

    Il faut savoir une chose pour le traitement à l'eau bouillante... La chaleur va tuer les bactéries et levures présent à cause de la chaleur, mais cette chaleur n'est pas suffisante pour tuer les spores causant le botulisme. Toutefois les spores ne peuvent "germer" avec un pH de 4.6 et moins... ou avec une concentration en sel trop élevé... ou avec une concentration en sucre trop grande (manque d'eau pour la vie quand ya trop de sucre!)

    Si tu aimes essayer des choses, les bandelettes ne sont pas facilement accessible pour monsieur/madame tout le monde (sauf exception parfois). Toutefois, tu peux te procurer pour environ 40-50$ un pHmètre au centre hydroponique de ton coin. Ils ont plusieurs modèles habituellement... par chez nous, il faut demander quand on veut cet item, il est gardé sous clef ou derrière le comptoir ;)

    L'autre chose dont il faut tenir compte dans une conserve, c'est le temps qu'il faut pour que tout le produit atteigne la température qui permet de tuer bactéries, champignons et levures. C'est comme quand on cuit un rosbif ou une grosse dinde au four, la température à l'intérieur de la viande n'atteindra pas le degré voulu instantanément. Idem dans le pot de conserve, le milieu du pot doit atteindre une certaine température, pendant un certain temps pour tuer toutes les bactéries, champi et levures. Plus ton produit sera dense, plus il faudra du temps pour que cette température atteigne le centre du pot. C'est pour ça qu'une pâte de tomate c'est stérilisé 45 minutes pis qu'un jus de tomate se contente de 15 minutes!
    Ici tu pourrais y aller de façon empirique en utilisant le temps d'une recette connues et testées ayant une densité et un pH semblable à celle que tu veux faire et que tu ajoutes systématiquement 10 minutes... (L'autre option d'optimisation passe par le bidouillage d'un cap pour mettre un thermomètre dans le milieu d'un pot afin d'évaluer la vitesse à laquelle la température monte à l'intérieur du pot et ainsi diminuer le temps de stérilisation au minimum pour obtenir un produit sécuritaire... là on a affaire à des math intégrale et c'est pas forcément pour tout le monde! Sinon reste encore l'option à Vincent!!! Inoculer volontairement des pots, les stériliser à différents temps, attendre 3 semaines et regarder le résultat au microscope)


    Pour la sauce à canneberge... peut-être que tu étais juste dans les limites pour obtenir une bonne gelée (s'il manque de sucre, ça ne prend pas aussi bien, si c'est pas assez acide aussi) et que l'ordre dans lequel tu as rempli tes pots a fait la différence... ou la sauce bougeait moins dans les petits pots, donc elle a réussit à figer (malgré qu'elle était dans les limites pour figer), mais elle n'a pas réussit dans les gros pots.

    Ouf! Ma réponse est ben longue!!!

    RépondreEffacer
  12. Manon, t'es bein fine d'avoir pris la peine de tout m'expliquer ça!!!

    Alors c'est un peu ce que je pensais malheureusement:( Je vais devoir m'en tenir à ne pas trop explorer malgré que certaines recettes sont facilement adaptables.

    Mes canneberges, je vais réessayer c'est certain!

    Pour les math intégrales, si tu savais comment c'est ma force;))))))))))

    Merci beaucoup!

    RépondreEffacer

C'est toujours un plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...